Alors que la Syrie est embourbée dans une guerre sans fin, Damas a décidé d’envoyer une partie de son patrimoine culturel à Oman.

La Syrie et le petit Etat du golfe Persique ont conclu un prêt temporaire de collections de musées à des fins de conservation et de préservation, a confirmé dimanche 13 octobre le ministère omanais du Patrimoine et de la Culture.

Le but étant de permettre au gouvernement syrien de préserver les importantes ressources culturelles domestiques, largement endommagées par le travail de sape de l’Etat islamique sur le territoire. On ne compte en effet plus les pillages, destructions et autres vols orchestrés par le groupe djihadiste dans ce dossier.

Oman fidèle à sa politique de non-ingérence dans les affaires régionales.

De ce fait, Mascate, qui conserve des relations diplomatiques normales avec Damas, pourra exposer ces pièces inestimables dans son Musée National. Et cela, jusqu’à nouvel ordre, laisse entendre le communiqué. De son côté, la direction de la structure a confirmé que l’accord portait notamment sur des œuvres en provenance de Palmyre.

Comme le rappelle L’Orient le Jour, la cité antique a en effet subi par deux fois le joug de l’EI, qui ne s’est pas privé de saccager une partie des trésors archéologiques locaux classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Des événements qui se sont produits avant la reprise de la ville en 2017 par l’action couplée du régime de Bachar al-Assad et de Moscou.

Article source: https://lemonde-arabe.fr/17/10/2019/syrie-patrimoine-archeologique-partenariat-oman/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *